Les 3 meilleures trottinettes électriques en 2019 – comparatif et guide

Si vous êtes de ceux qui traînent votre enfant à l’école, ou si vous vous lassez simplement de perdre votre temps à chercher un parking en ville, la solution à vos problèmes peut se résumer en deux mots : scooter électrique.
Le scooter est en fait un succès auprès des enfants depuis des décennies, mais il n’y a pas si longtemps, quelqu’un a eu l’idée d’ajouter un petit moteur électrique. Le résultat : le même plaisir avec un minimum d’effort !

Parce que c’est un jouet ? Un moyen de transport ? En réalité, un scooter électrique fait partie de ces deux catégories sans aucun problème : il vous emmène partout où vous voulez aller (sur des distances plus ou moins courtes), mais il rend aussi la route amusante.
Ces scooters ne sont pas seulement le cadeau vedette pour les anniversaires des enfants, les plus âgés ont également découvert leur utilité, et ces derniers temps, des modèles plus robustes ont vu le jour, conçus comme un moyen de transport urbain et écologique.

Comme toujours, il est facile de faire des dégâts avec l’énorme variété de modèles et de caractéristiques disponibles sur le marché, c’est pourquoi nous avons préparé un guide d’achat afin que vous sachiez quoi prendre en compte lors du choix du scooter électrique qui vous convient.

Trottinette électrique Xiaomi M365

trotinette xiaomi

Xiaomi est l’un des fabricants d’appareils électriques qui connaît la croissance la plus rapide en Chine et se développe rapidement sur le marché occidental.
Le Mi Electric Scooter, aussi appelé Mijia M365, n’est pas le premier modèle de scooter électrique qui présente, mais probablement celui qui a suscité le plus d’attentes parmi les fans de ce type d’appareils, pour la qualité de ses performances à un prix étonnamment bon. Vous pouvez voir une comparaison avec chaque scooter Xiaomi qui a été lancé à ce jour par le fabricant chinois.

La solidité des finitions est l’une des premières choses qui surprennent agréablement, mais ce n’est pas tout : peu à peu nous découvrons les nombreuses possibilités d’utilisation de ce scooter électrique, qui supporte une utilisation assez intensive conçu pour les moyennes / longues distances.

Grâce à une puissance de 500 W dans la roue arrière, il atteint une vitesse maximale de 25 km/h pour un poids de 100 kg, mais vous pouvez également activer le mode économie d’énergie pour étirer la batterie au lithium, obtenant ainsi environ 18 km/h.

Il dispose d’un système de récupération d’énergie cinétique, qui est transformé en dynamos électriques comme les dynamos traditionnels pour augmenter la durée de vie de la batterie. Un autre avantage est le temps de charge de la batterie, 42 V : cinq heures et demie à partir de zéro, un peu plus de trois heures à partir de 25%.

Le système de freinage est équipé de freins antiblocage sur la roue avant et d’un frein à disque mécanique à l’arrière. En combinant les deux systèmes, vous pouvez freiner à fond sur quatre mètres en cas d’urgence.

Sur le guidon, en plus d’une sonnette et d’un phare au xénon pour assurer la mobilité nocturne, il y a quatre voyants LED pour voir facilement la quantité de batterie restante. Ces données sont également contrôlées par une application mobile qui rendra la connectivité des accros particulièrement agréable, avec des informations sur la vitesse de conduite, les habitudes d’utilisation…

Grâce à son système de pliage, l’appareil peut être porté « on » dans presque toutes les circonstances, ce qui rend ce scooter électrique Xiaomi parfait pour ceux qui veulent se déplacer en ville sans perdre de temps de stationnement.

Points forts :

  • Excellent rapport qualité-prix
  • Très bonne capacité de freinage
  • Très confortable à transporter
  • Connectivité mobile

Points faibles :

  • Hauteur du guidon non réglable
  • Charge légèrement lente : 4:45h

Trottinette Electrique -ECOGYRO GScooter S6

trotinette ecogyro

Ecogyro est une entreprise valencienne spécialisée dans ce qu’ils appellent la « mobilité écologique », c’est-à-dire les scooters, les hoverboards, les skates, les vélos… Avec la GScooter S6, ils sont entrés dans la liste des meilleures ventes, offrant un scooter de moyenne gamme avec un excellent rapport qualité prix.
La première chose que l’on voit, c’est le design : les lignes sont très simples et discrètes, cela peut même sembler basique à première vue. Mais rien n’est plus faux : en pratique, le Gscooter S6 est un skateboard léger avec une maniabilité très intuitive.

Le châssis est en aluminium, ce qui nous donne un poids très raisonnable : 9,2 kg. Le pliage peut être un peu difficile au début, mais il est rapide et confortable, et une fois fait le scooter occupe peu et peut être chargé avec une certaine facilité.

Les poignées du guidon sont en caoutchouc antidérapant et le scooter est contrôlé par deux manivelles à hauteur des pouces. Il dispose également d’un petit écran LCD affichant les données de base telles que la vitesse ou la batterie.

Les roues de 6″ sont solides et résistantes à la perforation, ce qui présente des avantages et des inconvénients. En faveur : vous économisez de l’entretien. Contre : La conduite est beaucoup plus difficile. Cependant, la S6 résout ce problème en ajoutant un amortissement avant, bien qu’il ne règle pas tout, sans ce détail, la conduite serait très désagréable sur un terrain accidenté.

Il dispose d’un système avec différents programmes qui limite la vitesse maximale en fonction de vos besoins ou de votre vitesse de conduite. Il est particulièrement utile si les enfants vont l’utiliser, pour contrôler qu’ils circulent à une vitesse sûre.

Il comprend également des DEL à l’avant et des DEL de freinage pour assurer une conduite sécuritaire la nuit ou dans des conditions de faible éclairage.

Points forts :

  • Très léger : 9,2 kg.
  • Différents programmes pour limiter la vitesse.
  • Système de pliage simple.
  • Roues anti-perforation avec amortisseur avant.

Points faibles :

  • Pas de connectivité.
  • Le pliage est un peu dur.

Trotinette électrique Razor

trotinette razor

Grâce à la longue durée de vie de sa batterie 12 V, le Razor E90 est conçu pour suivre le rythme de l’enfant le plus hyperactif dès l’âge de huit ans.
Jusqu’à 80 minutes d’utilisation continue, ce qui signifie en pratique un après-midi complet dans le parc avec la batterie de fonctionnement. C’est l’une des caractéristiques les plus appréciées par les utilisateurs, qui apprécient également le fait que, si l’énergie s’épuise, il peut encore être utilisé comme un scooter normal.

Centré sur le marché des enfants, l’utilisation de ce modèle de rasoir est simple et intuitive. Le départ se fait par un coup de pied initial, l’accélération est contrôlée par un bouton situé sur le guidon et a, en touche supplémentaire, avec un frein arrière au pied, très utile en cas d’urgence.

L’amortissement est rare, mais pour un jeune utilisateur de remarquer les irrégularités du terrain est même divertissant, et son approche est urbaine, c’est à dire pour une utilisation sur asphalte ou, au mieux, piste en terre dans un parc.

Les roues en uréthane peuvent être un peu bruyantes selon le terrain. La vitesse atteint presque 15 km/hora, avec une reprise à laquelle il faut s’habituer, surtout au démarrage. Le moteur du godet est efficace et nécessite peu d’entretien. Le Razor E90 a besoin d’un assemblage partiel, très simple, et la jambe de la chèvre n’est pas pliable. Si vous voulez le ranger dans la voiture ou dans un petit espace, vous devez démonter la fourchette.

Le composant principal de ce Razor E90 est l’acier, ce qui peut augmenter un peu le poids, mais assure la dureté et la durabilité d’un appareil qui va être « maltraité » par son propriétaire, comme prévu. Un scooter dur, ferme et stable qui satisfait les enfants et les parents.

Points forts :

  • Le frein au pied offre une sécurité supplémentaire.
  • La batterie est agréablement surprenante grâce à sa longue durée de vie.

Points faibles :

  • Le guidon n’est pas réglable en hauteur, au delà d’un ou deux centimètres qui sont gagnés dans l’assemblage.

Trotinette électrique vs. hoverboard, qu’est-ce que c’est et qu’est-ce que j’achète ?

Le scooter électrique à deux roues avec guidon est le scooter de toute une vie, mais avec un petit moteur intégré. Contrairement au hoverboard, qui ressemble à un skateboard électrique, il n’est pas équipé de capteurs d’équilibrage, mais est entraîné par le guidon, qui forme un angle de 90 degrés avec la base où les pieds reposent.

Pour cette raison, la conduite d’un scooter est simple et demande peu d’efforts, bien qu’il soit logiquement nécessaire d’avoir un certain équilibre. C’est comme faire du vélo : c’est relativement facile, mais tout le monde ne sait pas ou ne peut pas le faire. Pour aider à équilibrer et réduire l’effort, vous pouvez toujours opter pour un modèle qui inclut une selle : le confort total.

Le vol stationnaire, par contre, exige un apprentissage préalable, bien qu’il soit encore simple. Par curiosité, on les appelle des aéroglisseurs parce que leur esthétique rappelle celle de l’aéroglisseur Back to the Future, même si logiquement ils ne flottent pas dans les airs. Sa technologie est basée sur les segways, qui en théorie allaient révolutionner le transport urbain mais qui sont restés en anecdote pour louer en vacances. Le prix a probablement beaucoup à faire : un segway coûte environ six mille euros, tandis qu’un hoverboard de bonne qualité en vaut environ 300.

Lors du choix d’un modèle ou d’un autre, il faut tenir compte de la vitesse maximale. Un scooter électrique hoverboard atteint généralement 10 km / h, qui est de courir sans trop d’efforts. Si nous sommes à la recherche d’un scooter pour le transport sur des distances moyennes, ce rythme nous fatiguera peut-être trop. Si vous recherchez un moyen de transport propre et alternatif, la recommandation évidente est de regarder dans la section scooters classiques. Ils courent plus (jusqu’à 40 km/h) et, si vous ajoutez la selle, c’est presque comme une moto traditionnelle, et en plus, vous économisez du carburant.

Il est également important de considérer l’autonomie. Si vous calculez mal la distance que vous voulez parcourir avec votre hoverboard et que vous n’avez plus de batterie, vous devrez porter un poids propre qui, dans le meilleur des cas, est d’environ 10 kilos. Il en va de même pour un patin classique, qui pèse encore plus, mais au moins vous pouvez le pousser.

Sinon, nous n’osons pas dire qu’un modèle est meilleur que l’autre. Cela dépend essentiellement de ce que vous voulez en faire et, surtout, de celui que vous trouvez le plus confortable et le plus amusant à utiliser.

Comment faire du hoverboard sans se tuer ?

Soyons réalistes : YouTube est plein de chutes avec des scooters électriques. Cela ne signifie pas nécessairement qu’ils sont dangereux (il y a aussi plein de vidéos d’accidents avec des vélos, des skateboards normaux et des parkour fous) mais plutôt que vous devez être un peu prudent dans leur utilisation.

Bien qu’ils soient promus comme étant accessibles à tous, la dure réalité est que vous avez besoin d’un minimum d’équilibre, surtout sur les planches d’envol.

Le hoverboard est équipé de deux capteurs de mouvement qui capturent l’inclinaison de votre corps d’une manière très organique : pour tourner nous nous penchons légèrement vers la droite ou la gauche, pour avancer ou freiner nous nous penchons en arrière ou en avant.

La pratique est assez simple, mais le mieux est de commencer calmement : apprendre calmement, avoir un point d’appui à proximité et connecter le « mode sûr » de votre scooter, qui évite les virages serrés. Ne faites pas vos bagages les premières fois et, si possible, n’ayez pas d’appareil photo à proximité.

Guide d’achat de votre trotinette électrique

Une fois que vous êtes clair sur le type de scooter électrique à deux roues dont vous avez besoin, vous devez prendre en compte une série de caractéristiques qui détermineront à la fois la valeur que vous pouvez obtenir et le prix. Parce que comment se procurer un scooter électrique pas cher ? Bien que la pinte soit similaire, il y a des différences de prix brutales entre les deux modèles.

Cela influence, logiquement, la qualité des composants, le type de batterie, le moteur… mais aussi un certain nombre d’extras comme la connectivité mobile qui n’en valent pas la peine si vous n’allez pas l’utiliser. Nous devons donc être très clairs sur ce que nous pensons être des caractéristiques vraiment intéressantes.

Principales caractéristiques à prendre en compte pour le choix de sa trottinette électrique

Moteur (W)

Le moteur le plus courant et le moins cher utilise des balais pour modifier la polarité du rotor. En revanche, nous avons des moteurs sans balais ou sans balais, qui ne génèrent pas de frottement, causent moins d’usure du moteur, ce qui se remarque dans la durée du mécanisme, dans la puissance et aussi dans la moindre consommation. En revanche, un moteur sans balais est nettement plus cher que l’autre version.

Lors du choix d’un moteur ou d’un autre, il est également important de tenir compte du watt de la batterie. Évidemment, plus il y en a, mieux c’est. La puissance est perceptible non seulement dans la vitesse maximale, mais aussi dans la capacité d’accélération, ce qui nous fera beaucoup de bien lors du démarrage du scooter et nous permettra également de mieux réagir à un événement inattendu sur la route.

Autonomie (V)

Quelque chose à garder à l’esprit, surtout si nous optons pour un scooter électrique lourd, qui est généralement plus stable, mais nous donnera des problèmes si nous manquons de batterie en cours de route. En règle générale, les batteries au lithium permettent plus d’autonomie, essentiellement parce qu’elles pèsent moins lourd et permettent donc une plus grande consommation d’énergie.

Dans tous les cas, les informations fournies par le constructeur sont approximatives, car il s’agit de données qui varient en fonction de la vitesse moyenne, des conditions du terrain et du poids du conducteur. Lorsqu’il s’agit de prendre des références et d’avoir une idée de la durée de vie de la batterie, les volts sont la mesure à prendre en compte.

Les roues

Les plus courantes sont celles de 6,5″, plus que suffisantes pour un usage quotidien et non intensif, mais elles sont aussi plus larges. Plus ils sont grands, plus ils sont capables d’absorber les nids-de-poule et d’assumer les irrégularités du terrain. Il améliore également l’adhérence, ce qu’il faut considérer si vous vivez dans un climat où il pleut habituellement.

Il existe également des scooters électriques tout-terrain, qui comprennent des roues spéciales. Cela ne veut pas dire que vous pouvez aller sur les sentiers avec eux, à moins d’avoir très bien adapté la structure, mais vous pouvez aller sur des terrains plus irréguliers que d’habitude, comme des pistes de terre.

Le poids maximum supporté

C’est essentiellement l’échelle qui nous dit si nous sommes devant un scooter pour enfants ou pour adultes. En général, les recommandations du fabricant peuvent être légèrement allongées, mais en fin de compte, cela affecte la durée de vie utile de l’appareil. En d’autres termes : si vous pesez quatre-vingts kilos, vous pouvez « voler » le patin de l’enfant pendant un certain temps, mais si vous l’aimez, vous feriez mieux d’en acheter un conçu pour votre propre taille.

Le siège

La plupart des modèles ne l’ont pas, bien que certains permettent de l’accoupler à l’extérieur. Si s’asseoir est important pour vous, assurez-vous que le siège est confortable et que le scooter a une sorte de suspension, ou le plus petit nid-de-poule deviendra une torture. Il existe des modèles qui intègrent une selle, qui peut être fixée ou enlevée selon l’occasion.

L’espace

La plupart des scooters électriques avec guidon peuvent être pliés, mais pas tous : certains exigent que la patte de la chèvre soit démontée pour pouvoir être rangée, par exemple, dans un coffre. Si vous voulez transporter votre mini scooter est un facteur à prendre en compte.

Voyez aussi combien de temps il faut pour le plier et combien il faut une fois fait, pour avoir un endroit confortable pour le garder à la maison ou au bureau ; et aussi le poids, car aussi plié soit-il, s’il y a des escaliers, vous devrez le porter avec vos propres forces jusqu’à le laisser « garé ».